Marco Polo n’est pas marocain

Le Maroc a raté un programme de subvention de l’Union européenne d’un montant de 50 millions d’euros destiné aux sociétés de transport maritime alors qu’il était bien placé pour remporter ce marché après appel de proposition. Maroc Polo, c’est le nom de ce programme, devait profiter aux transporteurs maritimes qui desservent de manière importante et fréquente l’Europe de l’Ouest et du Sud. L’objectif de ce programme est de décongestionner le trafic routier des camions à destination du Vieux continent en opérant un transfert de la route vers la mer. Candidat éligible à ce programme dont elle remplit les conditions, IMTC Corporation qui a appris l’existence de Marco Polo de manière fortuite a soumissionné sur-le-champ par courrier daté du 8 décembre à l’offre de Bruxelles. Mais c’était déjà trop tard le dernier délai étant fixé au 3 décembre. Selon toute vraisemblance, les pouvoirs publics marocains n’étaient pas au courant de Marco Polo. À se demander ce que font les fonctionnaires du Royaume en poste à Bruxelles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *