Maroc-Chine : une solution juste au Sahara

La Chine souhaite que «les parties concernées par la question du Sahara fassent preuve de souplesse et surmontent leurs divergences en vue de trouver une solution juste, durable et acceptable pour tous sur la base des résolutions de l’ONU», a souligné, lundi à Rabat, le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi. S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue d’une séance de travail avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïeb Fassi Fihri, le responsable chinois a estimé qu’une telle solution «permettra de renforcer et de promouvoir le processus d’intégration de la région du Maghreb». Yang Jiechi a dit comprendre que le Maroc «accorde une grande importance à ce problème», qui est un «legs de l’histoire». «La Chine, en tant que pays membre du Conseil de sécurité et en tant que pays responsable, continuera à travailler pour une solution adéquate à ce problème», a-t-il souligné. La Chine incite ses entreprises à investir au Maroc pour contribuer au développement du pays, a affirmé le ministre chinois des Affaires étrangères.
«Nous encourageons les entreprises chinoises à participer au développement du Maroc dans les domaines de l’agriculture, de la pêche, des énergies propres et des télécommunications», a indiqué le responsable chinois lors d’un point de presse à l’issue d’une séance de travail avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïeb Fassi Fihri. La Chine est «disposée» à mettre en place les moyens de nature à faciliter l’accès des produits marocains au marché chinois, a-t-il ajouté, se félicitant de la décision du Maroc de «reconnaître le statut d’économie de marché en Chine». Cette décision «permettra de promouvoir davantage notre coopération dans les domaines économique et commercial», a-t-il indiqué, relevant que sa visite dans le Royaume vise notamment à «élargir la coopération bilatérale». M. Yang Jiechi a, en outre, affirmé que «le Maroc a fait preuve de compréhension et de soutien à la position chinoise sur les questions touchant aux intérêts clefs de la Chine», soulignant dans ce cadre que son pays «apprécie hautement» le fait que le Maroc adhère au «principe d’une seule Chine». Il a également indiqué que sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc jouit de la stabilité politique et de l’harmonie sociale, ajoutant que le Royaume entretient «une coopération mutuellement avantageuse avec le reste du monde».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *