Maroc-Italie : renforcer la coopération

Les opérateurs marocains et leurs homologues italiens ont décidé, mercredi à Casablanca, de renforcer leur coopération dans le domaine des technologies de la fonderie. Intervenant au cours de la séance d’ouverture d’une journée de partenariat italo-marocain, le directeur de la Délégation Commerciale d’Italie, le Dr. Massimiliano Sponzilli, a souligné, que pour aller de l’avant, cette rencontre permettra aux entreprises italiennes d’avoir plus d’informations sur l’évolution de ce secteur au Maroc notamment dans les domaines des installations pour fonderie et des métaux et ce, dans la perspective de renforcer un partenariat fructueux et mutuellement bénéfique. De son côté, le président de l’AFOM (Association Marocaine des Fondeurs et Modeleurs), M. Brahim Slaoui, a souligné que son association fait de son mieux pour renforcer les liens de coopération et de partenariats entre les deux pays. Il a, à cet égard, exposé les contraintes que le secteur de la fonderie est appelé à surmonter parmi lesquelles un marché étroit essentiellement tourné vers la petite et moyenne série, d’où la difficulté d’une spécialisation, la normalisation des produits non généralisée, la faible base industrielle pour la fabrication de biens d’équipement au Maroc et l’apparition de nouveaux donneurs d’ordre avec de nouvelles exigences, préconisant, à cet égard, une mise à niveau rapide. Neuf sociétés italiennes participent à ce séminaire, opérant notamment dans les domaines de fours électriques à induction, de l’équipement à coulée continue, des machines et installations pour fonderies no-bake, des moules pour alliage d’aluminium et de l’installation pour essais non destructifs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *