Maroc-Mauritanie : Les retrouvailles

La cinquième session de la haute Commission mixte maroco-mauritanienne de coopération vient de clore ses travaux à la capitale mauritanienne. Des travaux ont été précédés par une série de rencontres entre responsables marocains et mauritaniens.
C’est ainsi que le Premier ministre, Driss Jettou, a été reçu par le président Maaouya Ould Sid’Ahmed Tayaa. Rencontre à l’issue de laquelle Driss Jettou, cité par la MAP, a rappelé que l’édification du Maghreb arabe ne pourrait se faire aux dépens des intérêts du Maroc et de son intégrité territoriale.
Driss Jettou, lors de son déplacement en Mauritanie, a promis de revoir à la hausse le nombre de bourses octroyées aux étudiants mauritaniens au Maroc. Selon le Premier ministre, ce nombre sera porté de 120 à 300 bourses avec, en plus, l’assurance d’une coopération marocaine pour la mise en place d’un Centre de formation des formateurs à Nouakchott. Auparavant, c’était au tour de M. Fassi Fihri de présider le Comité de suivi de la haute Commission mixte en compagnie de Abdelkader Ould Mohammed, secrétaire d’Etat mauritanien chargé de l’UMA.
Pour Rabat et Nouakchott, la tenue, de manière régulière, des travaux de la haute Commission mixte, témoigne de la volonté des deux pays d’aller loin dans des relations bilatérales dans plusieurs secteurs. Les responsables des deux pays ont discuté lors de ces rencontres de la meilleure manière d’impliquer le secteur privé dans l’effort de consolidation des relations entre la Mauritanie et le Maroc. Plusieurs secteurs, en effet, pourraient bénéficier de l’apport des entreprises privées des deux pays et notamment en matière de services et d’infrastructures.
Cette cinquième session des travaux de la haute Commission maroco-mauritanienne a été couronnée par la signature de quatre accords dans des domaines-clés de la coopération entre les deux pays. Il s’agit d’un accord signé entre les administrations des Douanes des deux pays pour asseoir une coopération administrative et technique, d’un accord en matière de météorologie, d’un troisième accord en matière médiatique portant sur la période 2005-2007 et enfin d’un accord en matière de formation professionnelle. Pour ce dernier accord, il est question d’un rapport d’exécution de la coopération entre les deux pays. Le Maroc et la Mauritanie sont liés par plusieurs accords de coopération embrassant plusieurs domaines. Cela fait que le Maroc reste à ce jour l’un des principaux partenaires de la Mauritanie. Les relations entre les deux pays ont connu un saut qualitatif depuis la mise en place d’une haute Commission mixte de coopération.
Entre autres récents accords, en avril dernier, un mémorandum d’entente a été signé pour la dynamisation de l’accord de coopération conclu entre l’Agence Maghreb arabe Presse (MAP) et l’Agence mauritanienne d’Information (AMI), le 23 janvier 2003. Ce mémorandum d’entente prévoit le renforcement des échanges de services en matière d’information entre les deux agences, ainsi que l’accès réciproque aux informations, photos et aux bulletins. Cet accord prévoit également la coopération en matière de nouvelles technologies par l’échange d’émissions et d’expériences dans ce domaine en général et au niveau des systèmes informatiques en particulier.
Le Maroc est d’ailleurs le principal partenaire de la Mauritanie pour les projets de gouvernement électronique prévus dans ce pays comme le stipule un accord signé en 2004.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *