Maroc-Soir: agression d’une journaliste

La section casablancaise du Syndicat national de la presse marocaine (SNPM), a condamné l’agression violente dont a été victime Faouzia Ourkhis, journaliste au quotidien « Assahra Al Maghribiya », par l’un des employés de Maroc Soir, la société éditrice du journal. Un communiqué du SNPM-Casablanca, déplore également l’attitude quasi-complice des responsables de l’administration et de la rédaction d’Assahra Al Maghribiya qui tentent de justifier cette agression physique inacceptable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *