Marrakech : des tribus font leur loi

De drôles de choses se passent dans la localité de Sidi Abdallah Ghayat, à 12 kilomètres de Marrakech. Un investisseur marocain s’est vu récemment empêcher par les habitants de cette localité d’exercer son droit de procéder au bornage de sa propriété ( un terrain non habité).
Des chefs de tribus, brandissant des banderoles de protestation, ont tout simplement rameuté des hommes de main allant jusqu’à menacer les ouvriers, exigeant que le propriétaire vienne négocier avec eux.
Mais quoi ? L’intéressé  est dans son droit le plus absolu.  Résultat, ce qui relève d’une simple opération de jouissance d’un bien s’en trouve bloqué.  Ces scènes d’abus flagrants se sont déroulées au su et au vu des autorités qui n’ont pas réagi pour faire respecter la loi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *