Mauritanie : L’UE, les Etats-Unis et l’ONU refusent une élection

Des représentants de l’Union européenne, des Etats-Unis et des Nations unies en Mauritanie, reçus ensemble dimanche par le chef de la junte qui a renversé le président, ont refusé «l’organisation d’une élection unilatérale», a indiqué lundi une source diplomatique française.
Les ambassadeurs de France, d’Allemagne, d’Espagne, des Etats-Unis, le délégué de la Commission européenne et le représentant du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) à Nouakchott ont rencontré «ensemble» le général Mohamed Ould Abdel Aziz, a précisé la source.
Les représentants ont exprimé leur rejet de «l’organisation d’une élection unilatérale qui, de ce fait, serait considérée illégitime», a-t-on ajouté de même source. «Les Six ont condamné fermement le coup de force et jugé inacceptable la destitution d’un président démocratiquement élu, demandé la libération du président Sidi Ould Cheikh Abdallahi et de son Premier ministre et le rétablissement de l’ordre constitutionnel», a ajouté cette source diplomatique.
 Ils ont enfin «incité le général à nouer un dialogue avec la communauté internationale pour éviter à la Mauritanie de se voir isolée», selon la même source.


Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *