Méditel joue la carte des champions

Le deuxième opérateur de la téléphonie mobile, Méditel, joue la carte des champions pour véhiculer son image sur le marché. Après le tennisman national, Younès El Aynaoui, c’est au tour du double champion olympique, Hicham El Guerrouj et du buteur des Girondins de Bordeaux et des Lions de l’Atlas, Marouane Chemmakh, de signer un contrat de sponsoring avec le second gestionnaire de la licence GSM.
Le lieu de se demander sur les raisons du choix de ces trois grands noms du sport national, les deux premiers sont en fin de carrière, alors que Chemmakh, lui, n’a pas besoin de sponsor, au moment où de jeunes talents ont du mal à conquérir le coeur des mécènes.
Quant à Hassan El Fad, lui qui s’est toujours opposé à toute forme de pub, cet option paraît le moins étrange.
Côté opérateur, ce serait une manière de contrer l’humour de la déferlante Debbouz. Quoi qu’il en soit, force est de constater que la récupération des exploits d’El Guerrouj et de Chemmakh est venu un peu sur le tard.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *