Meknès conforte son développement

Meknès conforte son développement

Un ambitieux programme visant l’amélioration de la qualité de vie à Meknès a été lancé hier par SM le Roi Mohammed VI. Le premier volet de ce programme concerne le renforcement de l’approvisionnement en électricité de la capitale ismailienne, grâce à la réalisation et à l’équipement d’un 3ème poste source avec une enveloppe de l’ordre de 40 millions DH. Ce projet sera réalisé par la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Meknès (RADEM), conformément au schéma directeur, en vue de répondre à la demande de la population en électricité à court, moyen et long termes, estimée à 20 MVA dans la zone industrielle Sidi Bouzekri et dans les nouvelles zones ouvertes à l’urbanisation (Bassatine sud, Route Haj Kaddour et Ouislane). La réalisation de ce  poste source permettra non seulement de répondre aux besoins présents mais aussi d’anticiper les exigences d’avenir, ce qui est en passe de sécuriser l’alimentation de la ville et de faciliter la reprise des charges en cas d’incident. Ce projet, qui consiste en la réalisation du génie civil et l’équipement d’un poste source 60/20 KV, ainsi que les feeders 20 KV, est financé par la RADEM à travers un prêt d’Attijariwafa bank.
Au-delà de l’électricité, un important projet d’assainissement a été mis mis en place. Il s’agit d’un Plan d’assainissement liquide qui comprend, dans la première phase de la première tranche, la réalisation d’une station d’épuration des eaux usées. Cette station, dont la réalisation nécessitera une enveloppe budgétaire de l’ordre de 108 millions DH, permettra, dans un premier temps, l’abattement du niveau de pollution des eaux usées de 40% en hiver et de 60 à 70% en été. Dans un deuxième temps, il sera procédé au traitement de ces eaux usées, ce qui permettra leur réutilisation pour l’irrigation en aval de la station d’épuration.
Les deux projets, dont les retombées escomptées seront très bénéfiques pour la population locale, viennent s’ajouter à bien d’autres inaugurés par le Souverain lors de précédentes visites dans la capitale ismailienne. Ces derniers portent, entre autres secteurs, sur la santé, l’habitat, les routes et l’agriculture. L’inauguration, l’année dernière, du 1er Salon international d’agriculture de Meknès (SIAGRIM) est une autre preuve de la nouvelle dynamique que connaît cette ville. Ville historique par excellence, Meknès, dotée de grandes richesses naturelles, ambitionne de devenir, à travers le
SIAGRIM, une vitrine de l’agriculture nationale et un levier de développement pour l’un des secteurs-clés du pays. En veillant à doter cette ville des infrastructures nécessaires, SM le Roi Mohammed VI compte lui assurer les bonnes conditions pour un bon décollage économique. C’est ce que nous a affirmé Mohamed Koukchani, membre des conseils de la région et de la commune urbaine de Meknès : «Les projets lancés lors de cette visite devraient permettre à la région, en général, et à la cité ismailienne, en particulier, de se hisser au rang des autres villes et régions marocaines entrées dans une phase de décollage économique et social».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *