Menaces dans l’air

Le vol MMA 529 en provenance de Paris et à destination de Casablanca du 7 octobre dernier a affiché plus d’une heure et demie de retard. Les passagers ont cru pour un moment que leur avion faisait l’objet d’un détournement lorsqu’une fois le décollage entamé, le commandant de bord a jugé utile de revenir à Roissy. À l’origine de cette décision, des menaces proférées par quatre hommes d’origine marocaine, un peu ivres. Ils ont menacé les hôtesses de représailles, suite à un accrochage, une fois l’avion dans l’air. Ne voulant pas courir de risque, les responsables de l’avion ont pris le soin d’en référer aux autorités policières de l’aéroport de Roissy. Ces derniers sont montés à bord et ont débarqué les quatre passagers. L’avion est reparti ensuite, sans les quatre hommes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *