MGPAP : 14 individus écroués à la prison de Salé

Le président de la 4ème chambre d’instruction près l’annexe de la Cour d’appel à Salé, a ordonné mercredi le placement en détention à la prison de Salé, de 14 individus, dont deux femmes, poursuivis dans le cadre de l’affaire relative à la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) dont le Conseil d’administration est présidé par Abdelmoula Abdelmoumni. Huit autres individus impliqués dans cette affaire, ont été placés sous contrôle judiciaire, apprend-on de source judiciaire. Ces personnes, dont des hommes d’affaires, des gérants de sociétés, des fonctionnaires, un médecin, une journaliste, une notaire, une déléguée, un ingénieur et un professeur, sont poursuivies, chacune en ce qui la concerne, pour «détournement de deniers publics, falsification, corruption, abus de confiance, abus de pouvoir, blanchiment d’argent et participation».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *