Mohamed Chaïbi, futur vice-président de la CGEM

Selon les nouveaux statuts de la CGEM, le futur président de la CGEM ne sera pas seul. Il travaillera, au cas où Moulay Hafid Elalamy serait élu à la tête du patronat, en binôme avec un vice-président qui n’est autre que Mohamed Chaïbi, patron de Ciments du Maroc, un homme connu pour son dynamisme et sa droiture. Si M. Elalamy succède à Hassan Chami -ce qui est déjà acquis-  la gestion sera consensuelle à travers un bureau où seront représentés les grands capitaines de l’économie marocaine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *