Mohamed Leftah n’est plus

L’écrivain et journaliste marocain Mohamed Leftah est décédé dimanche au Caire, apprend-on auprès des Editions de «La Différence» à Paris. Né en 1946 à Settat, Mohamed Leftah est décédé suite à une opération d’un cancer à l’oesophage, précise-t-on de même source. Après avoir fait ses études à Casablanca, le défunt a atterri à Paris dans une école d’ingénieurs en travaux publics avant de revenir en 1972 au Maroc où il a exercé en tant que journaliste littéraire au «Matin du Sahara» et au «Temps du Maroc».
En 1992, après la parution de son roman «Demoiselles de Numidie» aux Editions de «L’Aube», il renonce à éditer ses textes jusqu’à ce que Salim Jay l’introduise auprès des Editions de «La Différence» qui entreprennent la publication de l’ensemble de son oeuvre romanesque. Depuis 2006, «La Différence» a en effet publié «Au bonheur des limbes», «Ambre ou les Métamorphoses de l’amour», «L’Enfant de marbre», «Une fleur dans la nuit», «Sous le soleil et le clair de lune» et «Un martyr de notre temps».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *