Mohammedia : la passation d’un marché suscite des interrogations

La ville de Mohammédia a lancé récemment un appel d’offres concernant la construction de routes urbaines d’un montant de 110 millions de Dhs (120 selon le président de la commune Mohamed Atouani).
Constitué de trois lots, seul le lot n°1 de 5,5 km (11 selon le même Atouani) a été concédé à l’entreprise Sintram pour une enveloppe de 61 millions de Dhs, soit un peu plus de la moitié du budget global.
Selon M. Atouani, Sintram était la moins disante et répond en plus aux spécifications du cahier des charges en terme de savoir-faire, de matériel et de normes de contrôle interne et externe. Si la qualité du travail de Sintram n’est pas mise en cause par la concurrence, celle-ci conteste en revanche le mode de passation du marché en question qui, selon un soumissionnaire, ressemble à du “sur mesure“.
“D’ailleurs, la société adjudicataire n’a pas le droit de soumissionner puisqu’elle n’a pas participé à la visite des lieux dans les délais réglementaires“, explique-t-il. Le litige risque d’être porté devant le tribunal administratif. Affaire à suivre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *