Mouammar Kadhafi annonce qu’il divorce avec les Arabes

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, un temps champion de l’unité arabe qu’il a poursuivie de toutes ses forces, a annoncé son divorce définitif avec les Arabes, les accablant de critiques. C’est devant une assistance de femmes, dans la ville méditerranéenne de Syrte, que le numéro un libyen, qui se dit plus que jamais africain, a clamé « à jamais révolus le nationalisme et l’unité arabe ». Certes, le colonel Kadhafi est célèbre pour ses coups de gueule et ses retournements spectaculaires, mais cette phrase a sonné comme un divorce sans appel, dans la bouche d’un Kadhafi, vieillissant et qui n’a cessé ces dernières années de remettre en cause ses idéaux de jeunesse. Kadhafi a fait référence à la date symbolique du 28 septembre, qui a vu en 1961 la fin de l’union entre la Syrie et l’Egypte, qui ont formé durant trois ans la République arabe unie, pour appuyer ses propos. « Le temps du nationalisme et de l’unité arabe est à jamais révolu. Ces idées qui ont mobilisé les masses n’ont plus aucune valeur », a-t-il dit. Il a appelé les Congrès populaires, structure de base du système politique libyen, à « donner leur accord à un retrait de la Libye de la Ligue arabe », envisagé par Tripoli depuis des mois mais jamais concrétisé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *