Mouvement de chefs de sûreté

La DGSN (Direction générale de la Sûreté nationale) a opéré dans la soirée du lundi 6 janvier, un vaste mouvement au niveau des sûretés régionales. Il s’agit de pas moins de 14 mutations de chefs de sûreté. Les villes concernées sont : Marrakech, Agadir, Meknès, Tanger, Al Hoceïma, Khénifra, Settat, Mohammédia, Beni-Mellal et deux sûretés à Casablanca (Hay Hassani-Aïn Chock et Bernoussi-Zenata) Brahim Oussirou, inspecteur général à la DGSN après avoir été préfet de Casablanca, est devenu patron de la police à Marrakech au terme de ce mouvement. Quant à Mohamed Badda, chef du secrétariat particulier de Abdelhafid Benhachem, il a été désigné chef de sûreté de Mohammédia. Le titulaire jusqu’ici de ce poste, Abdellah Benmansour, a été appelé pour prendre les rênes de la direction du personnel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *