Mystère d’un suicide

Le brigadier qui s’est suicidé mercredi dernier est né en 1959, marié et père de quatre enfants. Son domicile est situé au Diour Lakram, à Mohammedia ,et plus précisément à la ville basse entre Diour Lakraî et El Kasbah. Des sources concordantes rapportent que le défunt a eu le temps d’écrire une lettre dans laquelle il a mentionné le mobile de son acte. Un problème d’ordre familial, sans aucune autre explication plausible. Pourtant, le brigadier M.Elhaddaoui, jouissait d’une bonne réputation que ce soit dans le quartier où il habite ou à son travail.
Des témoins en relation avec le défunt, affirment qu’il ne présentait aucun symptôme de trouble ou de souffrance d’ordre psychique.
Il menait sa vie normalement jusqu’au jour où il a mis fin à sa propre vie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *