Navi Pillay loue les réformes constitutionnelles lancées par SM le Roi Mohammed VI.

Navi Pillay, haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, a mis en exergue, lundi devant le Conseil des droits de l’homme (CDH) des Nations Unies, les réformes constitutionnelles annoncées par SM le Roi Mohammed VI, dans son discours du 9 mars dernier. Ouvrant la dix-septième session du CDH, dans la Salle des droits de l’homme et de l’Alliance des civilisations du Palais des Nations à Genève, Mme Pillay a souligné que ces réformes tendent à consolider la primauté du droit, renforcer le système des droits de l’homme et élargir les libertés individuelles et collectives. «Au Maroc, le Roi Mohammed VI a annoncé des réformes constitutionnelles, y compris la consolidation de la primauté du droit, le renforcement du système des droits de l’homme et l’élargissement des libertés individuelles et collectives», a indiqué la haut commissaire de l’ONU, qui passait en revue, devant les 47 membres du CDH, les «pas positifs» réalisés également en Tunisie, en Egypte et en Jordanie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *