Nestlé en ligne de mire de l’OBI

L’Office de boycottage arabe d’Israël (OBI) a donné un délai d’un an à la multinationale Nestlé pour qu’elle "régularise" sa situation en cessant ses activités en Israël, a-t-on appris mardi auprès de l’OBI basé à Damas. «La décision de placer Nestlé sur liste noire a été prise lors d’une réunion de l’OBI en mai à Damas en présence de représentants de plusieurs pays arabes, à cause de la présence en Israël d’une branche de cette société», a expliqué à l’AFP le directeur du bureau régional de la Syrie, Mohammad Ajami.
«Cette société a "un délai d’un an pour régulariser sa situation» a ajouté M. Ajami. Nestlé est l’une des principales multinationales opérant en Syrie depuis 1997. Actuellement la compagnie a 310 employés locaux. «Son volume d’investissement en Syrie a atteint un milliard de livres syriennes (20 M USD)», a indiqué à l’AFP un responsable de Nestlé qui a requis l’anonymat. Le programme d’investissement en Syrie pour 2007 est de 8 millions de dollars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *