Nette appréciation de la consommation d’électricité au premier semestre 2011.

A fin juin 2011, la consommation d’électricité s’est raffermie de 7,8% en glissement annuel après une hausse de 5,6% un an auparavant. «cette évolution est attribuable essentiellement à la hausse de la consommation de l’énergie de très haute, haute et moyenne tension de 7,7%, particulièrement au niveau des autres abonnés dont la consommation a progressé de 10,8% . Celle relative à la basse tension a augmenté de 8,4%», indique –t-on dans la dernière note de conjoncture du ministère des finances et de l’économie. Par ailleurs, l’énergie électrique appelée nette a augmenté de 8,9% en glissement annuel après une progression de 5,9% à fin juin 2010. Cette évolution découle essentiellement de la hausse de la production de l’énergie électrique d’origine thermique et des importations de l’énergie électrique en provenance de l’Algérie et de l’Espagne respectivement de 57 et de 40,8%. En outre, la production de l’énergie électrique d’origine hydraulique a baissé de 44,7% après une hausse de 14% au cours de la même période de l’année dernière marquée par la disponibilité des ressources hydriques en rapport avec l’abondance de la pluviométrie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *