Niger : Sa Majesté le Roi à Ramadi

Sa Majesté le Roi Mohammed devait se rendre, hier mercredi, à Ramadi, une région nigérienne à près de 600 kilomètres de la capitale Niamey où les Forces armées royales avaient installé un hôpital militaire de campagne pour parer aux urgences d’une grave situation sanitaire.
Composée de 20 médecins, de multiples spécialités, en plus de plusieurs infirmiers, l’équipe médicale marocaine se charge d’interventions urgentes au profit de patients dont l’état de santé devient alarmant avec les effets de la famine et de la sécheresse dans ce pays.
Le Souverain est arrivé, mardi, dans la capitale Niamey où il a été accueilli par le président, Mamadou Tandja et les membres du gouvernement de M. Hama Amadou, Premier ministre du Niger. Sa Majesté le Roi, par cette visite hautement symbolique, concrétise ainsi les engagements du Maroc envers ses amis du continent et notamment en ce qui concerne les actions humanitaires ou encore l’aide du Royaume pour résoudre les conflits de la région. Pour les responsables du Niger, cette visite est un grand événement, notamment pour ce pays ami du Maroc aux prises avec les aléas de la sécheresse. C’est d’admiration et de gratitude qu’il s’agit comme en témoignent Mme Ousmane Zainabou Moulaye, minstre de la Promotion de la femme et de la Protection de l’enfant et Haj Aboubakr Toutia Ibrahim, secrétaire général de l’Association islamique au Niger et conseiller du Premier ministre pour les Affaires religieuses. Pour les deux responsables, cités par la MAP, la visite du Souverain est un autre signe de la solidarité qu’a toujours témoignée le peuple marocain pour le Niger, mais aussi de la sollicitude dont Sa Majesté entoure un pays ami et frère.
Hier mercredi, Kofi Annan, secrétaire général de l’ONU, a de nouveau salué l’initiative de Sa Majesté le Roi, qualifiée de généreuse, en faveur du Niger et de son peuple. Le responsable onusien a assuré au Souverain que Sa Majesté restera informée de l’évolution de la situation au Niger et de toutes les actions que l’ONU entreprendra au profit de ce pays et de ses populations. Le PAM (Programme alimentaire de l’ONU) vient d’ailleurs d’annoncer que son aide au Niger sera triplée dans les semaines à venir. L’ONU, pour sa part, vient de lancer un appel à dons en faveur de Niamey, de l’ordre de 30 millions de dollars. A en croire l’ONU, plusieurs pays, européens et du Golfe notamment, se sont déjà engagés à assurer près de 10 millions de dollards, soit le tiers du montant objet de l’appel onusien.
En mai dernier, le gouvernement nigérien avait déjà lancé un appel à dons pour un montant de 16 millions de dollars. Malgré plusieurs promesses, les dons n’ont pas suivi.
Le Maroc a été l’un des premiers pays à voler au secours du Niger. Le 5 juillet, Sa Majesté le Roi, lors d’un entretien téléphonique avec Kofi Annan, avait demandé une intervention internationale urgente pour aider le Niger à surmonter cette rude pente.
Joignant l’acte à la parole, le Souverain a donné ses instructions pour qu’une aide urgente marocaine soit acheminée au Niger. Cela se concrétisera depuis par l’envoi de près de 170 tonnes d’aides dont près de 20 tonnes de médicaments. Plus décisive encore est l’initiative de l’envoi d’une équipe médicale militaire dans la région de Ramadi, l’une de celles où les populations souffrent le plus des suites de la famine et de la sécheresse. Composée de spécialistes secondés par une équipe d’infirmiers, cette délégation médicale militaire devait parer au plus urgent auprès des populations affectées et notamment en prodiguant les soins nécessaires aux femmes en enfants. Selon les responsables de Niamey, ils sont environ 150.000 sur 800.000 enfants à souffrir d’une grave malnutrition. Cette dernière a concerné, l’année dernière, près de 3,6 millions personnes, soit près du tiers de la population.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *