Nouaceur à l’heure de l’INDH

Nouaceur à l’heure de l’INDH

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, hier mercredi, à la commune rurale Ouled Saleh, dans la province de Nouaceur, la cérémonie de signature de quatre conventions de partenariat qui s’inscrivent dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans la région du Grand Casablanca.
Le coût global de ces projets de développement social est évalué à 30,470 millions de dirhams.
La première convention porte sur la construction de dépendances sociales, culturelles et sanitaires qui contribueront au désenclavement de cette région. Une enveloppe budgétaire de l’ordre de 8 millions de dirhams, étalée sur une période de quatre ans, a été allouée à ce projet. La deuxième convention porte, quant à elle, sur la construction d’un hôpital public dans l’arrondissement Ben M’sick pour un coût de 22 millions de dirhams dont 400 mille DH sont financés dans le cadre de l’INDH. La Fondation Jamaï pour les œuvres sociales contribuera au financement de ce projet avec 6 millions dirhams alors que l’Association de soutien aux hôpitaux dans la région de Casablanca versera 5,600 millions DH à titre de contribution. Les Conseils de la région et de la préfecture ainsi que le ministère de la Santé participeront au financement de ce projet respectivement à hauteur de 5 millions DH et 4 millions DH.
La troisième convention porte sur la construction d’un club multimédia dans l’arrondissement de Sidi Moumen pour un montant de 350 mille DH, dont 100 mille DH financés dans le cadre de l’INDH.
La quatrième convention porte sur le soutien de la femme rurale dans la commune de Ouled Saleh. En vertu de cette convention, le comité provincial de l’INDH octroie un soutien financier d’un montant de 70.000 DH consacré à la réalisation de projets visant l’intégration de la femme en situation difficile dans le tissu économique local. L’Agence de développement social s’engage à contribuer à hauteur de 50 mille DH à la promotion de ces projets générateurs de revenus.
Le Souverain s’est, par la même occasion, enquis de l’état d’avancement du programme de l’INDH dans la région dans ses deux volets horizontal et celui relatif à la lutte contre l’exclusion en milieu urbain.
A ce propos, Mohamed Kabbaj, wali de la région a souligné, dans son allocution, que 201 projets du programme horizontal ont été approuvés au 31 août dernier.
«Ces projets, auxquels des crédits de l’ordre de 88 millions de DH ont été affectés, bénéficieront à 170 mille personnes», a précisé M. Kabbaj, ajoutant que «l’INDH contribuera à hauteur de 34 % à ce montant, alors que le reste sera assuré par les contributions des associations, des partenaires et les promoteurs desdits projets».
Ces projets sont répartis sur l’accès aux services sociaux (33 %), l’animation culturelle et divertissement (32 %), le soutien aux compétences locales (8 %) et les activités génératrices de revenus (27 %).
 Concernant les projets qui s’inscrivent dans le cadre de la lutte contre l’exclusion sociale au milieu urbain, le wali a indiqué «qu’ils sont au nombre de 228 pour lesquels a été allouée une enveloppe budgétaire de 148 millions DH».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *