Nouvelles nominations royales

Nouvelles nominations royales

Lundi 20 mars 2006 en fin de matinée, SM le Roi Mohammed VI a reçu au Palais Royal d’Agadir trois personnalités publiques à qui la Souverain a octroyé le titre d’ambassadeurs itinérants. Il s’agit de Hassan Abouyoub, Serge Berdugo et Assia Bensalah Alaoui. Le premier, ancien ministre du Commerce extérieur, des Investissements extérieurs et du Tourisme et de l’Agriculture et de la Mise à niveau agricole est né le 18 mai 1952 à  Berrechid. Après un diplôme en finances de l’Ecole supérieure de commerce et d’administration des entreprises, M. Abouyoub a occupé diverses fonctions au sein de l’administration marocaine, ayant notamment trait aux négociations économiques et financières entre le Maroc et ses  différents partenaires, notamment pour l’adhésion du Royaume au GATT et l’OMC, ainsi des fonctions diplomatiques, ayant été ambassadeur du Maroc en Arabie Saoudite, à Djibouti et en  Somalie avec résidence à Riyad de 1993 à 1995 et à Paris de 1999 à 2004.  
Pour sa part, Serge Berdugo est président du Comité de la communauté israélite de  Casablanca, secrétaire général du Conseil des communautés israélites du Maroc   et président du Rassemblement mondial du judaïsme marocain, et ce depuis 1987.
Né le 26 novembre 1937 à  Meknès, M. Berdugo, juriste de formation, est représentant du Maroc au Congrès juif mondial. Ancien ministre du Tourisme dans les gouvernements formés le 11 novembre 1993 et le 7 juin 1994, présidés respectivement par Mohamed  Karim Lamrani et Abdellatif Filali et ce jusqu’au 25 février 1995, le nouvel ambassadeur itinérant décoré du Ouissam Al Arch de l’ordre d’officier. Cette nouvelle fonction diplomatique ne manquera pas de mettre en exergue cette parfaite cohabitation qui existe entre les différentes religions monothéistes dans le Royaume, terre de la tolérance par excellence.
Quant à la dernière personnalité, Assia Bensalah Alaoui en l’occurrence, elle est connue par son activisme sur la scène sociale et caritative nationale.
Professeur à la faculté des Lettres de Rabat, la concernée, parfaite polyglotte, est la veuve de l’ancien ministre d’Etat de Feu SM Hassan II, feu Moulay Ahmed Alaoui. Ces trois choix répondent à un seul critère de compétence, dans plusieurs domaines respectifs. En effet, les nouveaux ambassadeurs sont issus de divers horizons professionnels. Et chacun a pu développer une carrière et expérience riche, tant au Maroc que sur la scène internationale. A l’issue de la cérémonie, SM le Roi Mohammed VI a présidé une séance de travail au  cours de laquelle il a prodigué ses Hautes directives quant aux missions confiées à ces personnalités. Ainsi, ces dernières sont chargées, à travers des missions ponctuelles, d’apporter leur contribution au rayonnement de l’image du Royaume, de ses projets et de ses ambitions dans le monde. Un apport considérable à même de renforcer la machine diplomatique marocaine, qui fait face ces derniers temps à de nombreux défis et challenges à relever.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *