Obsèques du jeune tué par la garde civile espagnole

Les obsèques du jeune marocain Bilal Arjaz (22 ans), qui a été tué la semaine dernière par des éléments de la garde civile espagnole à Algésiras, ont eu lieu mardi à Fnideq (près de Tétouan). La famille de la victime a réfuté la version de la garde civile qui a prétendu qu’elle a dû ouvrir le feu sur le jeune Bilal, du fait que ce dernier était armé et a refusé de s’arrêter à un point de contrôle près d’Algésiras. Cette version n’est en fait qu’une tentative visant à cacher la vérité, puisque aucune arme n’a été trouvée lors de la fouille du véhicule du jeune Bilal, souligne la famille du défunt.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *