Obsèques du policier assassiné par des séparatistes à Tan Tan

Les obsèques du policier Abdelaziz Meski, qui a été sauvagement assassiné par des séparatistes du «Polisario» à Tan Tan, ont eu lieu, lundi après-midi au cimetière Bouakaz de Marrakech, en présence du Directeur Général de la Sûreté Nationale, Charki Draïss. Dans un climat de recueillement et de piété, ces obsèques se sont déroulées après la prière d’Al Asr, en présence également du gouverneur de la province d’Al Haouz, Bouchaïb El Moutawakil, de plusieurs hauts responsables des différents services de sécurité, de représentants des autorités locales, de membres de la famille du défunt et d’acteurs de la société civile. Après la prière du mort, l’assistance a présenté les condoléances aux membres de la famille du défunt, implorant le Tout Puissant d’avoir le défunt en Sa Sainte Miséricorde et d’accorder consolation et réconfort à sa famille. La victime, 35 ans, avait été sauvagement agressée, mardi dernier à Tan Tan, par des séparatistes du polisario. Touché à la tête, Meski avait été transféré à l’hôpital à Marrakech où il a succombé à ses blessures, lundi matin. Six personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête diligentée sur cette affaire, alors qu’une septième personne est toujours en fuite. Dans une déclaration à la presse en cette douloureuse circonstance, le préfet de police à Laâyoune, Bouchaïb Rmili, a souligné que Abdelaziz Meski est décédé en martyr, alors qu’il accomplissait son devoir national. Après avoir souligné la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure la famille de la Sûreté nationale, M. Rmili a affirmé que la Justice aura son mot à dire dans cette affaire. Feu Abdelaziz Meski, qui avait intégré la Sûreté nationale en 2001, était connu pour son assiduité, sa droiture et sa discipline, et était respecté aussi bien par ses amis de fonction que par les citoyens de la ville de Tan Tan, ont souligné des collègues du défunt dans des déclarations à la MAP, ajoutant que son assassinat a suscité colère et indignation parmi son entourage. Licencié en droit, Abdelaziz Meski, qui est natif de Marrakech, faisait partie du Groupement d’intervention rapide (GIR).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *