On se bouscule au portillon

Les opérateurs marocains se bousculent au portillon pour séduire les deux groupes émiratis qui viennent de signer avec l’Etat marocain des conventions d’investissement.
Chacun veut prendre sa part du gâteau, une manne extraordinaire de 9 milliards de dollars.
En effet, les investisseurs émiratis comptent faire appel à des entrepreneurs locaux pour la réalisation des travaux des grands chantiers qui seront lancés dans différentes villes du Maroc. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *