ONCF : les voleurs de contre-poids récidivent

Les retards accusés par les trains de l’ONCF, jeudi dernier, étaient dus à une panne provoquée par des individus qui se sont emparés, vers 16H00, des contre-poids soutenant un caténaire entre les gares de Aïn Sebaâ et Mohammédia. Selon une source à l’ONCF, les quantités de fonte dérobées sont évaluées à près de 600 kilogrammes emportés dans un temps record. Ce qui laisse penser que les indélicats avaient bien calculé leur coup. Outre les graves dommages occasionnés à l’ONCF, des milliers de voyageurs ont fait les frais de ce vol. Une enquête est en cours pour débusquer cette catégorie de "nouveaux bandits".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *