Ouarzazate renforce ses infrastructures

Ouarzazate renforce ses infrastructures

Sa Majesté  le Roi Mohammed VI s’est enquis, samedi à Taznakht (90 km de Ouarzazate), de plusieurs projets relatifs à l’alimentation en eau potable, au développement des collectivités   et au renforcement de l’infrastructure routière. S’agissant du projet d’alimentation en eau potable de Taznakht et des localités avoisinantes, un montant global de 80 millions DH a été alloué  à l’initiative de l’Office national de l’eau potable (ONEP). Les travaux de ce projet consistent en la pose de 88 km de conduite de refoulement, la construction de deux réservoirs et l’équipement de 6 stations de pompage. Ce projet permettra l’accès à l’eau potable à 5 communes rurales, à savoir Taznakht, Ait Zineb, Amerzegane, Siroua et Ouisselssate (22.000 habitants). Il contribuera également au développement socio-économique de la région par la création de 100 000 journées de travail au cours des travaux et de 20 postes d’emploi permanents pour l’exploitation des installations. Le Souverain s’est également enquis du programme de développement des collectivités ethniques, d’un coût estimé à 17,1 millions DH et réalisé sur une période de deux ans. Financé dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Intérieur et les collectivités concernées, ce projet concerne 24 collectivités locales dans la province de Ouarzazate et bénéficiera à près de 54 000 personnes. Les projets programmés dans ce cadre portent notamment sur le renforcement des infrastructures de base et l’amélioration de l’accès aux services sociaux et sanitaires. Pour ce qui est des programmes de lutte contre l’abandon scolaire dans le milieu rural, il sera procédé à la construction de Dar Attaliba (maison de jeunes filles) pour un coût de 3 millions DH. Bénéficiant à 100 filles originaires du milieu rural, ce projet sera réalisé sur une superficie de 1175 m2. Il contribuera à  accueillir des élèves nécessiteuses en vue de lutter contre l’abandon et la déperdition scolaires et encourager la scolarisation en milieu rural.
Concernant l’infrastructure routière, il sera procédé à la réalisation de trois ouvrages d’art sur la route nationale N° 10, en vue d’assurer la fluidité de la circulation et à l’aménagement, au renforcement et à l’extension des routes nationales N°-9 et 10 sur une longueur de 28 km pour une enveloppe budgétaire de 34 millions DH. En vue de consolider les liens entre les deux pôles de la région, Draâ et Souss-Massa et d’améliorer la sécurité routière, il sera procédé à l’extension et au renforcement de la route nationale reliant Agadir et Ouarzazate pour un coût de 110 millions DH. Les travaux de ce projet, qui sera réalisé en trois tranches, s’achèveront en 2010. La Direction des routes a mis en place un programme de mise à niveau des routes structurantes. Ce programme, étalé sur trois ans, vise à développer la qualité des routes, notamment celles traversant les régions. Ce programme, qui concerne 2025 km, nécessitera une enveloppe estimée à un milliard 800 millions de dirhams.
Par ailleurs, le Souverain a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’un Centre de commercialisation des produits d’associations féminines locales, qui sera réalisé pour un coût de 1,5 million DH, à l’initiative de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. A cette occasion, le Souverain a remis une ambulance, don de la Fondation d’une valeur de 250.000 DH, au profit de Dar Al Oumouma de Taznakht.
Le Centre de commercialisation des produits des associations féminines locales sera construit sur une superficie de 2.100 m2, dont 462 m2 seront couverts.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *