Ouislane : 7000 bidonvillois recasés

Ouislane : 7000 bidonvillois recasés

Beau dessein pour les communes de Ouislane et Sidi Abdellah Khyate, à Meknès. Recasement des bidonvillois, restructuration de plusieurs quartiers sous-équipés, restauration d’établissements scolaires, de dispensaires, et de terrains de sport, entre autres projets, sont au centre d’un vaste plan de développement lancé hier par le Souverain. Dans la commune de Ouislane,  SM le Roi Mohammed VI a procédé au lancement du projet d’habitat "Attanmia" (Développement). Ce projet vise à recaser près de 7.000 habitants des bidonvilles de cette commune. En plus de cette opération, qui s’inscrit dans le cadre de la lutte acharnée que mène le Royaume pour l’éradication des bidonvilles, SM le Roi a procédé au lancement d’un autre projet visant la restructuration de 12 quartiers sous-équipés au bénéfice de 8.000 habitants, avec un montant de  13,5 millions de dh, sans oublier un troisième projet destiné à l’amélioration  des conditions de vie des populations à travers la réalisation et la restauration de quatre écoles, deux dispensaires et des terrains de sport,  ainsi que l’aménagement des espaces verts. Au programme, figure également le renforcement de l’offre en matière d’habitat à  travers l’aménagement des 1ère et 2ème tranches du pôle urbain Ouislane. Point d’orgue de ce plan de développement, le projet d’habitat  "Attanmia" a bénéficié d’un grand intérêt de la part de SM le Roi.
Ce projet permettra de mettre à la disposition des bénéficiaires, ayant déjà procédé à la démolition de leurs baraques, 471 lots équipés pour l’auto-construction. Autre projet structurant, il concerne le dédoublement de la route située à l’entrée de Meknès du côté de Ouislane. Le projet permettra de renforcer la sécurité et la fluidité de la circulation au niveau de l’entrée et de la sortie du côté Est de la ville. Il y a lieu de citer également le projet de construction du centre de santé Ouislane II, qui sera réalisé sur une superficie de 1.000 m2, dont 450 m2 bâtis.
Autre destination, la commune rurale de Sidi Abdellah Khyate (30 km de Meknès) qui a bénéficié d’un ambitieux plan de mise à niveau. Dans cette optique, SM le Roi Mohammed VI s’est enquis du programme de requalification de douar Ait Hssain (4000 habitants). A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur le  programme intégré de mise à niveau de ce douar considéré parmi les communes les plus pauvres de la  préfecture de Meknès.  Ce programme porte sur l’amélioration des conditions d’accès des habitants aux infrastructures de base, notamment le réseau d’électricité, d’assainissement et de l’eau potable, ainsi que sur le soutien à l’accès aux équipements socio-éducatifs.
SM le Roi a par ailleurs suivi des explications sur le programme national des routes rurales qui vise le désenclavement du monde rural.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *