Ouverture du procès de 38 personnes poursuivies dans le cadre de la loi antiterroriste

Le procès d’un groupe de 38 personnes, poursuivies dans le cadre de la loi antiterroriste, s’est ouvert jeudi devant la Chambre criminelle de première instance chargée des affaires de terrorisme à l’annexe de la Cour d’appel à Salé. Le tribunal a décidé de reporter l’examen de cette affaire au 16 septembre prochain afin d’accorder un délai à la défense pour préparer sa plaidoirie et en raison de l’absence de plusieurs mis en cause qui passent les examens du baccalauréat. Selon des sources sécuritaires, les membres de cette cellule, démantelée en septembre dernier dans plusieurs villes marocaines, recrutaient des Marocains pour les envoyer en Irak et en Afghanistan dans le but de commettre des attentats-suicide.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *