P.O : Une journée pas comme les autres

Dans les premières heures de la nuit, le président palestinien Yasser Arafat, assiégé depuis vendredi par l’armée israélienne dans ses bureaux de Ramallah, en Cisjordanie, affirme dans une interview à la chaîne de télévision américaine Fox qu’il ne se rendra pas.
-Deux palestiniens, dont un membre du Jihad Islamique, sont tués par des tirs de soldats israéliens lors d’une opération de ratissage près de Naplouse.
– En début de journée, un responsable à la présidence du conseil annonce qu’un cabinet de sécurité israélien présidé par le premier ministre Ariel Sharon doit entériner dimanche « la prochaine étape des opérations militaires » après la réoccupation vendredi de Ramallah en Cisjordanie.
– Des combats éclatent dans le Q.G d’Arafat. Le ministre palestinien de l’information Yasser Abed Rabbo affirme sur la chaîne Al-Jazira que des militaires israéliens ont envahi le bureau du président palestinien, et le négociateur en chef palestinien Saëb Erakat annonce à la télévision égyptienne que la vie de M. Arafat est en danger.
– L’armée israélienne dément avoir pénétré dans les bureaux d’Arafat. Selon elle, « un palestinien armé est sorti du bâtiment, les soldats israéliens qui se trouvaient à l’extérieur ont ouvert le feu dans sa direction, c’est alors que d’autres palestiniens qui se trouvaient dans le bâtiment ont tiré à partir des fenêtres vers les soldats qui ont répliqué ».
– Brève incursion de l’armée israélienne à Hébron. – Deux explosions se produisent dans le Q.G. de M. Arafat, à proximité de l’immeuble qui abrite ses bureaux. La situation dans le Q.G. reste inchangée, avec trois chars israéliens déployés sur son esplanade.
– L’artillerie israélienne tire huit obus près du village frontalier de chebaa au Liban sud, sans faire de victime.
– L’armée israélienne a reçu ordre de « neutraliser » le président Yasser Arafat dans son Q.G. de Ramallah en Cisjordanie mais sans s’attaquer physiquement à lui, selon un porte-parole de l’armée.
– Les corps de quatre palestiniens tués par balles sont retrouvés à Ramallah dans un bâtiment précédemment occupé par l’armée israélienne.
– Le ministre égyptien des affaires étrangères Ahmed Maher déplore dimanche la position des Etats-Unis vis-à-vis des opérations israéliennes. La veille, le président américain George W. Bush avait déclaré « comprendre » la nécessité pour Israël de prendre des mesures pour se défendre et dit que Yasser Arafat pouvait faire « beaucoup plus ».
– La jordanie menace de « prendre des mesures » contre Israël si ce pays ne se retire pas immédiatement des territoires palestiniens qu’il occupe depuis vendredi et demande au conseil de sécurité de l’ONU d’y envoyer des forces internationales.
– Le pape, dans son message urbi et orbi, dénonce « la guerre qui ne résout rien ».
– Le Croissant rouge palestinien accuse l’armée israélienne d’empêcher l’évacuation des blessés de Ramallah.
– Attentat suicide dans un restaurant de Haifa, dans le nord d’Israël: au moins 15 morts, 30 blessés. L’attentat est revendiqué par la branche armée du Hamas.
– Israël occupe le village natal du chef du mouvement Fatah en Cisjordanie Marwan Barghouti et arrête 60 hommes, selon des témoins.
– Un groupe de pacifistes occidentaux défie les blindés israéliens et va rejoindre Yasser Arafat dans ses bureaux. Ils entendent rester avec lui, indique l’un d’entre eux à l’AFP.
– Attentat suicide dans une colonie de Efrat, au sud de la ville de Bethléem (Cisjordanie). Le kamikaze a actionné sa bombe au siège local de Magen David Adom (croix rouge israélienne) et les quatre blessés sont en majorité des volontaires de cette organisation.
– Israël déclare Ramallah zone militaire fermée et ordonne le départ de tous les journalistes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *