Palestine : Le Maroc saisit la Commission des Droits de l’Homme

Le maroc a appelé, mardi à genève, la Commission des Droits de l’Homme à « agir d’urgence » en vue d’inciter Israël à « arrêter sa guerre déclarée au peuple palestinien » et ce, « afin que l’espoir né à Beyrouth ne soit pas assassiné ».
Intervenant devant la 58è session de la commission des Droits de l’Homme, au titre du point de l’ordre du jour des travaux relatif à « la question de la violation des Droits de l’Homme dans les territoires occupés, y compris la palestine », l’ambassadeur du maroc auprès des nations-unies à genève, M. Omar Hilale a rappelé les « pratiques et violations méthodiques du droit international » et autres « atteintes aux droits les plus élémentaires » perpétrées par Israël en Palestine occupée. « Israël, a souligné le diplomate marocain, vient de franchir le rubicon en réoccupant les villes, villages et camps palestiniens, profanant l’esplanade de la mosquée Al Aqsa, bombardant le quartier général du président Yasser Arafat et menaçant directement son intégrité physique ».
« Cette logique de guerre aux conséquences néfastes pour l’ensemble de la région, a-t-il rappelé, a été fermement condamnée par S.M. le Roi Mohammed VI, président du comité Al Qods qui a, en outre, appelé la communauté internationale à assurer la protection du peuple palestinien dans des messages adressés aux leaders des cinq pays membres permanents du conseil de sécurité, à la présidence espagnole de l’Union européenne (UE) et au secrétariat général de l’ONU ».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *