Papillons à Ifrane

Ces derniers temps, on constate un important pullulement de papillons dans les zones forestières du Moyen Atlas. Une situation qui constitue un désagrément, notamment, sur les routes ou les papillons causent une gêne pour les conducteurs de véhicules. Il s’agit d’un phénomène cyclique et passager qui se manifeste à la faveur de la sécheresse et ne dure pas plus d’un mois, indique un communiqué de la province d’Ifrane. Toutefois, poursuit la même source, une vigilance doit être portée sur l’évolution de ce ravageur au cours des prospections de la campagne prochaine, et ce afin d’éviter tout dégât sur le chêne et parer à tout pullulement par les traitements adéquats au moment opportun. Une importante population de papillons de l’espèce dénommée catocala, un prédateur du chêne vert, a été constatée, rappelle-t-on, dans les sites forestiers de la région. Au stade larvaire, les chenilles consomment les jeunes feuilles du chêne, avant de se transformer en papillons. Ce phénomène ne revient qu’après plusieurs années, souligne le communiqué précisant que le dernier grand pullulement remonte à 1986.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *