Pas d’abaissement de droits de douanes sur le lait

Pour ce mois de Ramadan, la production nationale en lait suffit largement. C’est pour cela que les différentes mesures de précautions, visant essentiellement l’abaissement des droits de douanes de cette denrée alimentaire très consommée durant ce mois sacré, n’ont pas été prises cette année. Le stock actuel pour ces 30 jours de jeûne est de l’ordre de 70 millions de litres, comme le communique le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, alors que la demande nationale est estimée pour cette année à 60 millions de litres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *