«Pas de saisie d’armes à Laâyoune»

Une «information» livrée dimanche 12 novembre 2006 par une association de défense du Sahara marocain, et relayée par plusieurs organes de presse nationaux dans leurs éditions de lundi, faisait état de «l’entrée sur le territoire marocain d’une importante quantité d’armes et d’explosifs en vue de perpétrer des attentats contre des objectifs vitaux dans les provinces du Sud, surtout à Laâyoune». Interrogés sur cette affaire, les services de la Gendarmerie royale et de la Sûreté nationale de Laâyoune ont nié avoir saisi la quantité présumée d’armes et d’explosifs. «Il s’agit d’une rumeur dénuée de tout fondement», nous a indiqué un haut responsable de la Sûreté nationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *