Passage de la mort

Sur l’autoroute reliant Casablanca à Rabat, il existe des passages à haut risque. Plus précisément dans le tronçon enre Ben M’sik et Aïn Harrouda. Il est de coutume pour les usagers de voir des dizaines de gens traverser à découvert en sautant la glissière de sécurité. Hommes, femmes et enfants, parfois même des bêtes, se risquent à se faufiler entre les véhicules circulant à grande vitesse. Avec la pluie, les choses sont encore plus graves. Souvent l’autoroute connaît un blocage suivi d’un énorme embouteillage, et toujours sur le même tronçon.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *