Passage périlleux

Sur la route nationale reliant Salé à Kénitra, et plus exactement au niveau du quartier industriel, des malfrats se sont spécialisés dans l’agression des véhicules qui passent à partir de 23 h. Ils procèdent d’abord à la destruction des lampadaires de l’éclairage public rendant ainsi la zone sous obscurité. L’un d’eux se place en amont et prévient ses complices par téléphone cellulaire de la faisabilité de l’acte à l’approche du véhicule ciblé. Samedi 15 mai, une famille rentrait d’une fête lorsque la vitre arrière vola en éclats. Le projectile, un caillou d’environ 400 grammes, a raté le conducteur pour atteindre une femme à la tête. Saâdia Chaoui s’est retrouvée avec 27 points de suture sur le cuir chevelu et une oreille déchiquetée. La semaine d’après, il semble que les services de sécurité ont ratissé la zone indiquée. Pourvu que cela ne se reproduise plus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *