Pays-Bas : un imam marocain devant la CEDH

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) s’est penchée mercredi à Strasbourg sur la requête d’un imam marocain qui s’était vu refuser par la justice néerlandaise le droit d’exercer aux Pays-Bas. Les deux requérants sont la fondation Stichting Touba Moskee, qui gère une mosquée à Flushing et Lamaiz El Majjaoui, ressortissant marocain de 42 ans, présent à l’audience. Ils reprochent aux Pays-Bas d’avoir violé les articles 9 (liberté de penser, de conscience et de religion) et 18 (limitation de l’usage des restrictions aux droits) de la Convention européenne des droits de l’homme. Par deux fois, entre décembre 1999 et septembre 2001, les requérants avaient vainement sollicité un permis de travail afin que l’imam puisse exercer au sein de la mosquée. Les autorités néerlandaises avaient alors estimé que la fondation avait insuffisamment prospecté au sein de la main-d’oeuvre – prioritaire – des ressortissants de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *