Peines de prison pour des personnes accusées de tentative d’achat de voix

Le tribunal de première instance de Tan Tan a condamné récemment un groupe de personnes accusé de tentative d’achat de voix, parmi lesquelles figurent trois femmes, à des peines de prison allant de 4 à 8 mois. Ainsi, le tribunal a condamné à huit mois de prison assortis d’une amende de 20.000 DH la principale accusée (N.A), six mois de prison assortis d’une amende de 10.000 dh un autre prévenu et à quatre mois de prison assortis d’une amende de 5.000 DH les autres prévenus. Les faits remontent au 9 septembre lorsque les éléments de la police judiciaire avaient arrêté ces personnes pour tentative d’acheter les voix d’électeurs en contrepartie de sommes d’argent et de promesses d’emploi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *