Plaidoyer de SAR la princesse Lalla Meryem en faveur d’un monde plus juste

SAR la princesse Lalla Meryem a plaidé mercredi pour un monde plus solidaire et plus juste, lors de l’ouverture de la réunion des Ambassadeurs de bonne volonté de l’UNESCO qui se tient les 5 et 6 février au siège de l’organisation à Paris. Abordant la problématique du développement durable et les défis de l’alphabétisation qui sont au centre de cette session de rentrée, SAR la princesse Lalla Meryem a appelé les participants à ne pas oublier et à partager les angoisses des mères qui voient s’accumuler dans leur région les menaces et les affres de la confrontation, mais gardent solidement chevillé au corps, l’espoir que finalement la raison et la sagesse sauront l’emporter. « Ignorer ou occulter cette réalité au sein même de l’enceinte de l’Unesco qui a inscrit à son frontispice la vocation de tous les pays et de toutes les cultures à s’enrichir les uns des autres, serait faire injure à l’Institution qui a su nous réunir et nous mobiliser », a-t-elle dit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *