Plus 150 hectares de forêt dévastés à Al Hoceima.

Le réseau des associations opérant dans le parc national d’Al Hoceima a condamné lundi l’acte criminel ayant causé la destruction de plus 150 hectares de forêt dévastés par l’incendie qui s’est déclaré récemment au niveau de la commune rurale de Rouadi. Les associations ont demandé, dans un communiqué, l’ouverture d’une enquête sur les causes de cette catastrophe, l’indemnisation des populations touchées par cet incendie et une gestion efficiente du parc national d’Al Hoceima selon une approche participative. Après avoir souligné les dégâts importants causés par cette catastrophe au parc national d’Al-Hoceima, ces associations ont exprimé leur soutien à la population locale touchée directement ou indirectement par cet acte criminel. Le réseau des associations opérant dans le parc national d’Al Hoceima avait tenu une réunion urgente pour évaluer la zone touchée par cet incendie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *