Plusieurs personnes interpellées à Essaouira pour débauche

Treize mis en cause comparaîtront jeudi prochain devant le parquet d’Essaouira pour « ivresse manifeste, incitation à la débauche et vente de boissons alcooliques sans autorisation », a-t-on appris lundi auprès de la Sûreté régionale d’Essaouira. Les prévenus, 5 « filles de joie » et 8 hommes, ont été arrêtés en état d’ivresse lors d’une descente des éléments de la Brigade des Moeurs dans un hôtel de la ville, a-t-on précisé de même source. Plusieurs bouteilles de boissons alcooliques ont été saisies par la police lors de cette descente, en dépit de la mesure de suspension de la licence de débit de boissons alcooliques prise a l’encontre de l’exploitante de l’hôtel (Mme A-G). Il ressort des premiers éléments de l’enquête, souligne-t-on, que les cinq filles précitées « se trouvaient au sein de l’établissement pour inciter les clients fréquentant cet hôtel à la débauche ». Le parquet local a ordonné dans le cadre du même dossier l’audition et la présentation de l’exploitante de l’hôtel, Mme G.A, qui ne se trouvait pas à Essaouira au moment des faits, et son époux, un ressortissant algérien (E.M), « impliqué dans cette affaire», selon la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *