PMU : cinq cafés clandestins épinglés

Cinq cafés ont été fermés temporairement à Casablanca pour avoir organisé des paris illégaux, parallèlement aux paris officiels du Pari mutuel urbain (PMU), a indiqué la préfecture de Casablanca-Anfa.
Les autorités préfectorales ont procédé, par conséquent, au retrait provisoire des autorisations d’exploitation de ces cafés situés au centre-ville et ces établissements ont été sanctionnés suite aux requêtes des habitants avoisinants. Ces paris illégaux organisés clandestinement dans certains espaces ouverts au public provoquent souvent de grandes nuisances et perturbent la tranquillité et la quiétude des habitants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *