Polémique en Espagne autour d’un bébé acheté au Maroc

La délégation des affaires sociales du gouvernement andalou à Almeria a refusé d’intervenir dans l’affaire d’une femme espagnole détenue pour avoir tenté d’inscrire illégalement dans le registre civil un bébé qu’elle avait acheté au nord du Maroc. Âgée de 53 ans, elle avait été arrêtée la semaine dernière alors qu’elle tentait d’enregistrer un bébé de sexe féminin. L’enquête de la police et des autorités judiciaires par la suite révéla que l’enfant était d’origine marocaine et que la femme en question l’avait achetée à des personnes non identifiées au nord du Maroc. Le problème qui se pose actuellement autour de cette affaire est que la délégation des affaires sociales d’Almeria a refusé de prendre en charge le bébé qui fut remis à son « acheteur ». Celle-ci, après avoir bénéficié de la liberté provisoire est revenue au Maroc où elle travaille dans une institution officielle de l’Etat espagnol. L’on se demande si les autorités judiciaires marocaines s’enquérerront de l’affaire?

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *