Poulpe : Reprise de l’activité dans «des conditions optimales »

La reprise de l’activité de la pêcherie poulpière à partir du 1er janvier se déroule dans «des conditions optimales» pour les trois segments de cette pêcherie, selon un communiqué du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime. Cette action a été rendue possible «grâce aux commodités fournies par l’administration des pêches maritimes pour faciliter l’accès à la zone de pêche du poulpe aux opérateurs autorisés», précise le communiqué.
Le ministère note, par ailleurs, que les indicateurs d’exploitation de la pêcherie recueillis à ce jour mettent en exergue les effets bénéfiques du prolongement du repos biologique automnal jusqu’au 31 décembre dernier, ajoutant que cette démarche, qui a permis un accroissement des tailles des individus de poulpe, s’est traduite par des rendements réalisant une nette amélioration par rapport à ceux enregistrés lors des années précédentes. A ce titre, ajoute la même source, les barques artisanales opérant au niveau des trois sites de la sous-unité II autorisés pour la pêche au poulpe ont réalisé des rendements moyens de plus de 110 kg/jour/baraque et la quasi-totalité des navires côtiers opérant dans cette pêcherie ont débarqué des volumes avoisinant les 300 caisses fixées par la décision définissant les conditions de la reprise de la pêche pour cette saison.
Les informations recueillies auprès des opérateurs du segment hauturier indiquent des rendements journaliers de l’ordre de 2 tonnes/jour/navire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *