Pour le suivi des grandes conférences

Intervenant lors du débat de l’Assemblée générale portant sur les rapports du secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, concernant «l’activité de l’organisation et la suite à donner aux résultats du sommet du millénaire», l’ambassadeur permanent du Maroc aux Nations Unies, Mohamed Bennouna, a précisé qu’ «il s’agira, surtout, dans le cadre de l’assemblée générale ou du Conseil économique et social (ECOSOC), de déterminer les questions qui méritent plus particulièrement un suivi et de les confier à un groupe de travail ». A cet égard, il a souligné que le Maroc est disposé à étudier la pertinence d’un tel mécanisme avec les délégations intéressées. Par ailleurs, M. Bennouna a relevé, avec satisfaction, l’effort particulier entrepris en matière de prévention des conflits, visant principalement à obtenir une meilleure coopération de la part des gouvernements et à apporter un appui plus soutenu aux initiatives régionales en faveur de la paix.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *