Pour une démarche rationnelle

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé le Conseil Supérieur de l’Aménagement du Territoire (CSAT) à s’astreindre à une démarche rationnelle basée sur l’initiative et la force de proposition.en adoptant une vision prospective à même de garantir la coordination nécessaire entre les politiques sectorielles et une parfaite cohérence entre la planification économique et sociale, d’une part, et les plans d’aménagement du Territoire, d’autre part.
Dans un discours prononcé, mercredi au Palais Royal à Rabat, devant le Conseil Supérieur de l’Aménagement du Territoire, SM le Roi a mis l’accent sur la nécessité pour ce Conseil d’avoir présent à l’esprit l’intérêt que porte le Souverain à « la mobilisation des citoyens dans le cadre de la politique participative de proximité, ainsi qu’au rôle qui revient aux instances locales, notamment les Conseils régionaux, en tant qu’espaces idoines pour la concrétisation de la politique nationale d’aménagement du Territoire et la conclusion de partenariats fructueux permettant de gagner le pari du développement ». SM le Roi a, à ce propos, salué le travail sérieux que le gouvernement -en particulier le ministère en charge de ce secteur – a accompli avec la participation des établissements publics, des organes élus, des universitaires et des acteurs de la société civile, dans le cadre d’un dialogue national élargi qui a abouti à l’élaboration d’un projet de Charte nationale d’aménagement du territoire et à la formulation d’un plan national intégré prenant en charge les enjeux stratégiques dans ce domaine.
Le Souverain a souligné que le Conseil supérieur de l’Aménagement du Territoire se doit d’assumer le rôle qui lui revient pour enrichir « cet important projet de développement, en adoptant des recommandations, en faisant des suggestions constructives et en proposant notamment un échéancier et les dispositions juridiques et réglementaires, administratives et financières qui doivent être prises pour gagner ce pari ». En observant ces orientations dans ses travaux et délibérations, a dit SM le Roi, le Conseil aidera le Maroc à se doter d' »un plan national ambitieux et rationnel d’aménagement du Territoire, servant à mettre en lumière toutes les capacités de notre pays, et favorisant le déploiement des potentialités qu’il recèle, dans le cadre d’une mobilisation générale assortie de l’adhésion soutenue et volontariste de tous les organes de l’Etat et de l’ensemble des acteurs concernés » dans le but de créer une nouvelle dynamique permettant au Royaume de relever les défis du développement global, intégré et durable.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *