Précision

De malencontreuses coquilles se sont introduites dans le texte de Robert Assaraf, publié dans notre édition du mardi 12 octobre, sous le titre : «Statut personnel hébraïque marocain». Nos lecteurs auront évidemment remplacé d’eux-mêmes dès le début du texte, le mot «héroïque» par «hébraïque», concernant «les dispositions du statut personnel hébraïque marocain». Le paragraphe plus loin est ainsi complété : «Témoin de cette préoccupation, il m’apparaît indispensable de profiter de l’érudition du Richon Letsion et de son prestige, pour lui demander de conduire une étude, afin d’instituer un « Haut tribunal rabbinique», véritable Cour d’appel, que le Grand Rabbin Sépharade pourrait – s’il accepte – présider, aux côtés du Grand Rabbin du Maroc». L’autre paragraphe est ainsi rétabli : « Le Judaïsme marocain est une réalité dans le monde. Il est nécessaire, pour tous ses membres, de préserver leur tradition pour approfondir leurs liens avec leur patrie d’origine, au-delà d’un lien, avec la « communauté» local marocaine, chaque année plus restreinte». Toutes nos excuses à nos lecteurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *