Précisions de Me Fekkak

Suite à la publication d’un entretien avec Me Mohamed Fekkak, ce dernier tient à apporter les précisions suivantes :
«Le texte que vous m’avez faxé, pour approbation, avant sa publication, texte relatif à l’interview que j’ai accordée à votre journaliste Imane Azmi, ne comportait aucun titre. Lors de la parution de votre numéro 148 en date du 24/05/2002 j’ai été surpris de constater que l’interview portait un gros titre selon lequel elle aurait été donné en ma double qualité d’avocat et de président de l’A.M.C. Je tiens à préciser que j’ai accordé à votre journaliste l’entretien en question en ma qualité de juriste-chercheur en droit du travail et auteur de plusieurs ouvrages et articles de référence en la matière, les propos recueillis n’engagent que ma personne en tant que juriste-chercheur et auteur.
D’ailleurs, le libellé du texte prouve bien qu’il s’agit d’un avis de juriste et qu’en aucun moment de l’interview il n’a été question de ma double qualité d’avocat et président de l’A.M.C.
Quant à l’association que j’ai l’honneur de représenter, elle suit avec intérêt le déroulement de l’opération d’embauche. Elle fera connaître sa position au moment opportun».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *