Pressions sur El Malki

Plusieurs notables et parents
d’élèves de la commune de Foum Lahcen près de Tata ont appelé le ministère de l’Education nationale à ne pas réadmettre dans le corps de l’enseignement, Omar Boutbagha, ancien président de la commune de Foum Lahcen. Boutbagha ayant purgé une peine d’emprisonnement pour dilapidation et détournement de biens et deniers communaux avait abandonné son poste, juste avant d’être radié de la fonction publique. Aujourd’hui, des cadres de l’USFP tentent de faire pression sur le ministre Habib El Malki pour réadmettre Boutbagha.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *